mardi 6 mars 2018

Ninpo Nin-Jutsu: Stages Intensifs - enfants, ados, adultes

Les stages et semaines intensives sont un moyen unique de pratiquer le Ninpo Nin-Jutsu en immersion afin de sentir l’Esprit de notre art martial.

Durant chaque stage et semaine, nous travaillons :
• Travail technique supervisé par grades.
• Mukyu : roulades, écrasements, chutes frappées et acrobaties
• Mini-débats, réponses aux questions des élèves sur la philosophie du Ninpo Nin-Jutsu lors des pauses

Aller au bout de soi, travailler la technique jusqu’à l’épuisement amenuise l’ego, mais renforce le Cœur, le Kokoro, cette partie bonne en chaque être humain si peu à la mode en ce 21ème siècle technologique, mais qui est, sans en douter, toujours la plus belle partie de l’Homme, celle qui le place légitimement au sommet de la création par des actes nobles qui transcendent ses petites limites personnelles.

Le Ninpo Nin-Jutsu c’est : aller volontairement au-delà des petites limites de notre corps pour accéder à l’Esprit et un jour le Mushin no Shin : « l’esprit sans esprit »….en commençant par des litres de sueur, des cloques récoltées durant les milliers de Kyon que nous pratiquons en stage et durant les semaines!

• Un stage correspond à 6 cours hebdomadaires
• Une semaine intensive correspond à 30 cours hebdomadaires



 Ninpo Nin-Jutsu: Stages Intensifs - enfants, ados, adultes



L’expérience que nous avons retirée depuis 1991 nous démontre que chaque élève acquiert une expérience unique quelque que soit son niveau d’entrée. En effet, travailler plus de 5 heures d’affilée oblige le pratiquant à transcender les limites physiques et psychoaffectives qui sont les siennes durant un cours hebdomadaire. Les stages et les semaines nécessitent de chaque pratiquant qu’il aille puiser au fond de ses réserves pour y trouver les ressources nécessaires afin de réaliser les nouvelles techniques fraîchement apprises ou encore de peaufiner les bases.

Cette forme de cours nous permet :
• Un travail technique complet en détaillant clairement chaque technique composant chaque grade
• Un entrainement physique intense dans le but d’améliorer la condition physique tant avec de la musculation naturelle et du cardio qu'avec de la souplesse
• De développer une cohésion de groupe avec l’ensemble des pratiquants qui profite à chacun
• D’introduire et/ou de développer l’enseignement de la Voie de l’Invisibilité : philosophie, techniques secrètes (Okuden, points vitaux, Mikkyo,…)

Cette forme de cours s’adresse tout particulièrement :
• Aux pratiquants motivés qui suivent leur cursus de formation dans notre école
• Aux personnes désirant se former, mais qui ne peuvent pas suivre les cours hebdomadaires.

Renseignements : +41 26 411 30 54 ou asdm1991@gmail.com

Inscription en ligne : https://app2.agenda.ch/widget?company_id=2338




                                                                                     Jean-Christian Balmat



Depuis 1991, nous vous proposons :

·       Stages intensifs
·       Semaines intensives
·       Camp d’été

Ninpo Nin-Jutsu: Camp d'été 2018 enfants, ados, adultes

Notre camp d'été de Ninpo Nin-Jutsu est ouvert à tous: débutants, avancés, enfants dès 6 ans, ados, adultes.

Durant cette semaine nos instructeurs et moniteurs vous transmettrons les bases du Ninpo Nin-Jutsu allant du 10ème au 1er kyu.

Un camp d'été correspond à 30 cours hebdomadaires !

Ninpo Nin-Jutsu: Camp d'été 2018 enfants, ados, adultes



Adapté à votre niveau, les entraînements incluront: musculation, travail cardio, souplesse, travail technique, travail énergétique, travail de concentration, maîtrise de soi, etc...

Les soirées seront consacrées aux discussions sur la philosophie de cet art martial et à l'enseignement du Ninpo.

Pour les enfants, le camp se fera sur 3 jours ou 5 jours à choix. Les entraînements seront adaptés et entrecoupés de moments ludiques. Des activités leurs seront proposées pour les soirées.

Pour plus d'info, contactez nous!


Lieu
Centre Shalom, Au Village 54, 1646 Echarlens

Dates
• du 13 au 15 août 2018 (enfants)*
• du 13 au 17 août 2018 (enfants)*
• du 13 au 17 août 2018 (ados – adultes)

Tarifs
« La nourriture et l’hébergement sont compris dans les tarifs »
• Enfants, 3 jours: CHF 250.-
• Enfants, 5 jours: CHF 350.-
• Ados, 5 jours: CHF 400.-
• Etudiants, 5 jours: CHF 500.-
• Adultes, 5 jours: CHF 600.-

50% de rabais sur le prix du camp pour le 2ème enfant/ado de la même famille.




                                                                                     Jean-Christian Balmat



Depuis 1991, nous vous proposons :

·       Stages intensifs
·       Semaines intensives
·       Camp d’été



Ninpo Nin-Jutsu: Semaines Intensives - enfants, ados, adultes

Les stages et semaines intensives sont un moyen unique de pratiquer le Ninpo Nin-Jutsu en immersion afin de sentir l’Esprit de notre art martial.

Durant chaque stage et semaine, nous travaillons :
• Travail technique supervisé par grades.
• Mukyu : roulades, écrasements, chutes frappées et acrobaties
• Mini-débats, réponses aux questions des élèves sur la philosophie du Ninpo Nin-Jutsu lors des pauses

Aller au bout de soi, travailler la technique jusqu’à l’épuisement amenuise l’ego, mais renforce le Cœur, le Kokoro, cette partie bonne en chaque être humain si peu à la mode en ce 21ème siècle technologique, mais qui est, sans en douter, toujours la plus belle partie de l’Homme, celle qui le place légitimement au sommet de la création par des actes nobles qui transcendent ses petites limites personnelles.


Ninpo Nin-Jutsu: Semaines Intensives - enfants, ados, adultes



Le Ninpo Nin-Jutsu c’est : aller volontairement au-delà des petites limites de notre corps pour accéder à l’Esprit et un jour le Mushin no Shin : « l’esprit sans esprit »….en commençant par des litres de sueur, des cloques récoltées durant les milliers de Kyon que nous pratiquons en stage et durant les semaines!

• Un stage correspond à 6 cours hebdomadaires
• Une semaine intensive correspond à 30 cours hebdomadaires

L’expérience que nous avons retirée depuis 1991 nous démontre que chaque élève acquiert une expérience unique quelque que soit son niveau d’entrée. En effet, travailler plus de 5 heures d’affilée oblige le pratiquant à transcender les limites physiques et psychoaffectives qui sont les siennes durant un cours hebdomadaire. Les stages et les semaines nécessitent de chaque pratiquant qu’il aille puiser au fond de ses réserves pour y trouver les ressources nécessaires afin de réaliser les nouvelles techniques fraîchement apprises ou encore de peaufiner les bases.

Cette forme de cours nous permet :
• Un travail technique complet en détaillant clairement chaque technique composant chaque grade
• Un entrainement physique intense dans le but d’améliorer la condition physique tant avec de la musculation naturelle et du cardio qu'avec de la souplesse
• De développer une cohésion de groupe avec l’ensemble des pratiquants qui profite à chacun
• D’introduire et/ou de développer l’enseignement de la Voie de l’Invisibilité : philosophie, techniques secrètes (Okuden, points vitaux, Mikkyo,…)

Cette forme de cours s’adresse tout particulièrement :
• Aux pratiquants motivés qui suivent leur cursus de formation dans notre école
• Aux personnes désirant se former, mais qui ne peuvent pas suivre les cours hebdomadaires.

Renseignements : +41 26 411 30 54 ou asdm1991@gmail.com

Inscription en ligne : https://app2.agenda.ch/widget?company_id=2338




                                                                                     Jean-Christian Balmat



Depuis 1991, nous vous proposons :

·       Stages intensifs
·       Semaines intensives
·       Camp d’été

jeudi 1 mars 2018

Nin-Jutsu: La Non-Résistance (bases) – article 3


Que mon Hara soit aussi grand que l'Univers ![1]

Bien des attaquants sont persuadés de ressentir dans l’attaque une opposition susceptible de les détruire. Il est parfaitement normal pour l’ « Homme qui subit », encore dominé par ses instincts (cerveau reptilien) et ses émotions (deux cerveaux mammaliens), de subir l’attaque dans la surprise se positionnant, par réaction, dans une attitude de soumis. Énergétiquement, le Feu attaque son Métal, qui fond.
Lors d’une attaque physique, affective ou psychique, nous sommes bousculés, touchés, agressés par l’acte d’un congénère. Tout bon pratiquant sait que la crispation physique affective ou psychique face à l’attaque a des conséquences très négatives.

Ce qui est dur casse sous les coups
Alors que ce qui est souple plie sous l’action de la force
Et reprend sa forme lorsque cette dernière cesse.

En suivant la « Voie des céréales et de l’Eau », le pratiquant se transforme intérieurement et devient l’ « Homme qui agit ». Il « enclenche » sa Terre et commence à sentir, ressentir pour mieux évaluer la nature du moment présent et se comporte comme un homme averti. Il prend ainsi une décision cohérente, proportionnelle et surtout logique face à une situation extérieure. Il peut le faire, car il croit en lui, en ses forces intérieures dans lesquelles il peut maintenant plonger : lorsque la question se pose à l’extérieur de lui, il sait trouver la réponse au fond de lui. Énergétiquement, le processus d’apprentissage effectué par la Terre peut ainsi commencer, le travail d’adaptation à la situation nouvelle.
En nous effaçant devant l'attaque, nous provoquons l'écroulement (ou en tout cas son début...) psychoaffectif de notre opposant par peur, puisqu'il découvre avec surprise qu'aucune résistance n'est appliquée à son attaque. Ceci crée un « trou » dans lequel le doute est présent et s’immisce dans son esprit. En énergétique, la capacité de plier nous est donnée par la Terre, le Métal et l’Eau.
La réaction est dysharmonique et hors de la logique de l'univers, mais surtout elle nous expose inutilement à la force de l'autre, potentiellement plus grande que la nôtre.
La réponse n'est donc possible que si nous intégrons l'autre et nous positionnons en fonction de ce qui est juste pour nous.
Accepter l’autre, c’est admettre le droit à la différence et apprendre à le comprendre ne serait-ce que pour ne pas se faire blesser. Lorsque nous acceptons pleinement la vie telle qu'elle nous est donnée[i], nous participons pleinement à ce à quoi nous avions antérieurement, avant cette présente incarnation, décidé de participer. Quel meilleur moyen pour progresser dans cette voie que la voie de l'invisibilité, le Ninpo ?
L'acceptation, à savoir la pleine tolérance, nous est donnée par le foie (l’Elément Bois), or le foie est le siège des désirs.
Travailler sur la souplesse de sa tolérance, c'est travailler sur son Eau et son Bois, purifier ses désirs afin de les élever au-dessus des besoins hormonaux.
La non-résistance correspond à l’activation du Ministre du Cœur[ii] au détriment du Triple Foyer. Sortir du sentiment paranoïaque que le monde, et ce qu’il contient, est dangereux et menace en cela notre intégrité afin de rentrer dans un monde d’ouverture (ce qui n’exclut pas le refus absolu de ce qui peut nous détruire dans l’instant présent). L’ouverture ne peut être évoquée que par rapport à la fermeture. Nos deux fonctions MC et TF n’ont un effet maximum que si nous vivons :
·        des périodes d’ouverture qui nous servent à échanger avec le monde extérieur
·        des périodes de repli sur soi pour positivement intégrer les expériences, comme de vraies leçons que l’on prend en y mettant toute notre attention lors de notre récapitulation quotidienne (voir chapitre du même nom), afin de ne pas se tromper sur l’interprétation que l’on en fait. Acquérir de la connaissance et faire fonctionner son cerveau avec … intelligence.
Si nous voulons développer « un Hara aussi grand que l’Univers », nous avons à sortir du stress et de l’hyperfonctionnement de notre système immunitaire par une hygiène de vie appropriée. Oser déterminer l’effet que les événements de la vie sociale en général et celle que nous partageons avec notre environnement direct en particulier, nous permet de nous adapter à la situation.


                                                                                     Jean-Christian Balmat


L’école de Ninpo Nin-Jutsu vous propose un enseignement authentique depuis 1991 :
·        Cours hebdomadaires
·        Stages intensifs
·        Semaines intensives
·        Camp d’été
·        Formation Modulaire
·        Cours Ueshi-Daeshi



[i]              ... par nous-mêmes, puisque nous récoltons en tout temps ce que nous avons semé...
[ii] Voir chapitre sur les Cinq Eléments.

Nin-Jutsu: La Non-Résistance (bases) – article 2


La vision énergétique de la Non-Résistance[1]

En vision énergétique, la réaction correspond à l’inhibition de l’Elément Terre. Alors que la réponse correspond à une juste utilisation d’adaptation de la Terre.
Cela signifie que comme nous l’avons vu dans le chapitre la « Voie des Céréales et de l’Eau », que nous pouvons décider de nous adapter afin de transcender le conflit que nous vivons avec l’extérieur. Cela demande que nous « enclenchions » un processus d’apprentissage et d’appréhension de l’élément qui nous déstabilise. Pour que cela se fasse, nous devons devenir tolérants. Non pas en apparence, mais bien par une attitude de fond. Une acception comparable à celle que nous observons de l’Eau qui s’adapte à la forme du contenant qu’elle embrasse sans pour autant perdre son fond.
L’acceptation dans le contexte martial signifie accepter l’attaque, « devenir l’attaque » et mobiliser sans plus attendre toute la potentialité de nos trois cerveaux. Le principe de non-résistance implique donc un travail profond et soutenu sur le long terme afin de permettre le travail de la capacité à « être ouvert sans se retrouver sans protection ». Car ce travail implique un travail profond de réorganisation de tout le système nerveux. Ce qui implique une remise en question de tout le rapport que nous entretenons avec :
·        Le fonctionnement végétatif de notre corps, lequel est bien entendu géré par la SNA que nous apprenons à maîtriser peu à peu par la méditation.
·        Notre système instinctif « automatique » : à savoir notre cerveau reptilien ou l’Elément Métal, sur lequel un travail quotidien doit être effectué pour être efficace.
·        Notre trame de rituels sociaux culturels que nous ne pouvons remettre en question qu’après l’avoir mise en évidence et définie précisément.
Notre cerveau cognitif et son hôte, l’ego sur lesquels nous pouvons travailler par l’étude, et l’intégration, de la philosophie et la religion (l’étude de la Vérité au-delà des structures humaines perfectibles).


                                                                                     Jean-Christian Balmat


L’école de Ninpo Nin-Jutsu vous propose un enseignement authentique depuis 1991 :
·        Cours hebdomadaires
·        Stages intensifs
·        Semaines intensives
·        Camp d’été
·        Formation Modulaire
·        Cours Ueshi-Daeshi

Nin-Jutsu: La Non-Résistance (bases) – article 1


Souvent[1], l'Ignorance conduit le pratiquant débutant à rechercher l'efficacité par la force. Lors d'une attaque, le débutant réagit comme un robot, via son inconscient. Et sa force ainsi mise en mouvement tente de détruire la première.
Définition du mot « force » : « Lorsqu'une composante de l'Univers exerce une action mécanique capable de créer une accélération, c'est-à-dire une modification de la vitesse d'une autre composante[i], nous sommes en présence d'une force ».
La Non-résistance en fait est un long chemin qui passe par l'acceptation de l'Autre et son énergie : nous ne pouvons nier la force qu'il nous imprime. Plus rapidement nous parvenons à rester dans la souplesse plus rapidement nous progressons. 
Nous avons donc deux extrémités du même axe de progression :
·        La Réaction du débutant : un coup pour un coup, si possible en faisant encore plus mal que ce que l'on endure personnellement ! Force contre force. Domaine de la destruction, de la négation, de la mort.
·        La Réponse du pratiquant confirmé : quelle que soit la force ressentie, peu importe que cela soit une pensée, un sentiment, une émotion, un coup physique, nous plions sous le coup pour de nous retirer dans nos racines afin de mieux continuer notre route, dès que la tempête
·         se sera calmée.
La réaction est la négation de l'expression de la différence de l'autre, imprimer sa propre vision du monde à ses congénères. Ce qui équivaut symboliquement à « tuer l'Autre » (ou être tué par lui). C'est être rigide. Or, la rigidité, qu'elle se situe au niveau psychique ou physique, est la preuve de la présence intérieure d'une peur énorme. La réaction conduit à la séparation de ce qu'on l'on appelle la Vie. Séparation de quoi ? Des aspects binaires de la vie intérieure, le Yin et le Yang, l'aspect féminin et l'aspect masculin de notre personnalité. Pour donner un exemple simple, imaginez que vous vouliez avoir un enfant. Il semblerait tout naturel de trouver d'abord un conjoint, il en est de même intérieurement. Extérieurement, lorsque nous nous allions à l'Autre de polarité inverse, nous pouvons avoir un enfant avec, en principe, un fort lien d'amour. Intérieurement, le fait de prendre conscience de nos deux composantes et de les valoriser entretient la vie. L'inverse, un manque de communication interne, une disharmonie entre nos deux polarités entraîne immanquablement la maladie.
Nous ne faisons extérieurement que ce que nous savons faire intérieurement. Le pratiquant honnête va vite comprendre que détruire l'Autre, c’est se détruire lui-même. En cherchant à admettre que l'Autre existe comme bon lui semble, dans son espace personnel, le pratiquant honnête pourra pleinement prendre place dans son propre monde, devenir le dieu de son univers. Il saura avec le temps, mettre une limite entre la tolérance et le fait de laisser l'Autre décider à sa place ou le mettre en danger.
De plus, la réaction est l'esclave de l'action dont elle est l'effet. Le débutant qui réagit perd son propre libre arbitre, son individualité, et devient la marionnette de l'attaquant ! Très vite, on se rend compte que le combat est en fait un jeu d'esprit ou, devrais-je dire, un jeu de force d'esprit. Réagir empêche d'acquérir l'expérience, la leçon que nous recevons. Souvent, un manque d'humilité empêche de recevoir une leçon, mais en combat comme ailleurs, notre ennemi est de facto notre meilleur ami... au moins à long terme. C’est par lui, qui matérialise un obstacle sur notre chemin de vie, que nous progressons en conquérant des sommets insoupçonnés de notre personnalité. C’est grâce à lui que nous transcendons des limites infranchissables jusqu’à son intervention.
La réponse, par contre, implique la pleine acceptation de l'autre dans sa différence. Le sentir, l'intégrer et puis seulement répondre avec son potentiel entier. C'est là le secret: plus on répond, plus on se développe d'une manière évolutive et plus nous sommes évolués, mieux nous pouvons répondre.
La réponse implique que nous soyons pleinement actifs, contrairement à la réaction, durant laquelle nous ne faisons que l'inverse de l'autre, ce qui revient à être à ses ordres. En répondant, nous faisons preuve d'adaptabilité, ce qui est La condition sine qua non de la vie dans la Création et une obligation si l'on veut parvenir à l'invisibilité.


                                                                                     Jean-Christian Balmat


L’école de Ninpo Nin-Jutsu vous propose un enseignement authentique depuis 1991 :
·        Cours hebdomadaires
·        Stages intensifs
·        Semaines intensives
·        Camp d’été
·        Formation Modulaire
·        Cours Ueshi-Daeshi



[i]              Ce qui induit un déplacement ou une déformation de l'objet