jeudi 26 avril 2012

Nin-Jutsu / Défi physique 3 : Test physique



Le petit dernier : un test physique simple,4 exercices à faire un max de reps avec 7 minutes de repos entre deux.
J’attends vos temps et vos perfs !

Suez bien !!


                                                                                     Bonne chance et bonne santé

                                                                                     Jean-Christian Balmat
                                                                                     DP Ecole de Ninpo Nin-Jutsu




Test physique
Exercices[1]
Traction en pronation
7 min de repos
Pompe
7 min de repos
Dips amplitude 1/2
7 min de repos
Squat sur une jambe 1/2
A FAIRE LE PLUS GRAND DE FOIS
+ 7 minutes de repos entre les 4 exercices
Mon temps. 30 minutes
12 tractions
60 pompes
50 dips
50 squats

Exercices
description


Traction en pronation
Prenez la barre en prise pronation (les paumes des mains sont tournées à l'opposé de votre visage), la prise est égale à largeur des épaules. Tout en inspirant, montez le menton au-dessus le barre. Descendez doucement en expirant, jusqu'à ce que vos bras soient tendus, en préservant vos articulations et vos tendons une fois les bras tendus.
Pompe
Votre buste est parfaitement droit comme I, vos jambes sont légèrement écartées. Placez vos mains à la verticale par rapport aux épaules. A présent il s'agît de fléchir les bras pour amener votre poitrine près du sol en inspirant. Revenez doucement à la position de départ en poussant jusqu'à ce que vos bras soient à nouveau tendus, le tout en expirant. Pensez à serrer vos abdos durant l'exécution du mouvement afin de garder le dos bien droit (ne creuser surtout pas la région lombaire).
Dips amplitude 1/2
Mettez-vous en position de départ entre les barres parallèles (deux chaises rapprochées font l’affaire aussi), les genoux fléchis et le buste penché vers l'avant. Descendez jusqu'à ce que les bras soient parallèles au sol puis revenez à la position de départ sans verrouiller les articulations. Inspirez en descendant, expirez en remontant. Les muscles de la poitrine travailleront davantage si vous vous penchez en avant. Plus vous serez droit plus vos bras seront sollicités.
Squat sur une jambe 1/2
Debout en tenant l'équilibre sur une jambe. Descendez en inspirant jusqu'à ce que votre cuisse soit parallèle au sol puis remontez en expirant.



                                                                                     Jean-Christian Balmat



Depuis 1991, nous vous proposons :

·       Stages intensifs
·       Semaines intensives
·       Camp d’été


[1] Source : fisiki.com

dimanche 22 avril 2012

Nin-Jutsu / Défi physique 2 : Pompes et tractions à gogo




Comme promis, voilà le deuxième défi…bien balaise vous verrez !

Attention cette fois-ci, on va faire six séries de quatre exercices plus trois séries de deux exercices. Vous aurez juste à vous munir d’une barre de tractions ou équivalent.
J’attends vos temps !

Défoncez-vous bien !!


                                                                                     Bonne chance et bonne santé

                                                                                     Jean-Christian Balmat
                                                                                     DP Ecole de Ninpo Nin-Jutsu




Pompes et tractions à gogo
Exercices[1]
Temps ou nbre de séries
Nbre de répétitions ou temps
Pompe
6 séries
8 réps
Traction en pronation
6 séries
4 réps
Traction en supination
6 séries
3 réps
Relevé de jambes à la barre
6 séries
8 réps
Gainage- la planche
3 séries
30 secs
Gainage latéral bras tendu
3 séries
30 secs
Tableau 1
A FAIRE LE PLUS VITE POSSIBLE

Mon temps. 12 minutes 52 secondes

Exercices
description
Pompe
Votre buste est parfaitement droit comme I, vos jambes sont légèrement écartées. Placez vos mains à la verticale par rapport aux épaules. A présent il s'agît de fléchir les bras pour amener votre poitrine près du sol en inspirant. Revenez doucement à la position de départ en poussant jusqu'à ce que vos bras soient à nouveau tendus, le tout en expirant. Pensez à serrer vos abdos durant l'exécution du mouvement afin de garder le dos bien droit (ne creuser surtout pas la région lombaire).
Traction en pronation
Prenez la barre en prise pronation (les paumes des mains sont tournées à l'opposé de votre visage), la prise est égale à largeur des épaules. Tout en inspirant, montez le menton au-dessus le barre. Descendez doucement en expirant, jusqu'à ce que vos bras soient tendus, en préservant vos articulations et vos tendons une fois les bras tendus.
Traction en supination
Cet exercice est un très bon moyen pour développer vos biceps. Prenez la barre en prise supination (les paumes des mains sont tournées vers votre visage), écartez entre vos mains est d'env. 10cm. Réalisez l’exercice comme décrit ci-dessus
Relevé de jambes à la barre
Accrochez-vous à la barre puis montez les genoux le plus haut possible en contractant les abdominaux puis redescendez lentement sans cambrer le bas du dos. Contrôlez la descente afin de travailler sans à-coups.
Gainage- la planche
Face au sol, en appui sur vos avant-bras, les coudes sont sous les épaules. Tendez-vos jambes et mettez-vous en appui sur les pointes de pied et montez le bassin pour aligner tête, buste, bassin et jambes puis maintenez la position. Veillez à respirer normalement.
Gainage latéral bras tendu
Placez-vous au sol sur le côté. Votre bras d'appui est tendu, perpendiculaire au sol et vos jambes sont droites. Montez le bassin pour aligner votre buste, votre bassin et vos jambes. Veillez à ne pas pivoter votre bassin vers l'avant ou l'arrière puis maintenez la position. Variante : En cas de difficulté, positionnez un pied devant l'autre. Respirez normalement sans bloquer votre respiration.
Tableau 2


                                                                                     Jean-Christian Balmat



Depuis 1991, nous vous proposons :

·       Stages intensifs
·       Semaines intensives
·       Camp d’été


[1] Source : fisiki.com

jeudi 19 avril 2012

Nin-Jutsu / La Voie ou le Do[1]


La Voie est le chemin qui conduit l’Homme sur la route de l’évolution.
La Voie débute par des principes comportementaux. C’est-à-dire que l’Homme cherche à respecter une étiquette de conduite qui exclue tous les débordements. En cherchant à se poser un cadre sévère, il recherche à mener une existence disciplinée qui peut ensuite évoluée en une « vie sainte ». En pacifiant sa nature instinctive et en la maîtrisant peu à peu, il se détache de sa nature passionnelle.
A ce stade, l’être humain s’aperçoit que la Voie est au milieu de ce monde composé d’opposés : jour-nuit, homme-femme, ciel-terre, force-faiblesse. Il entrevoit que sa vraie nature est au-delà du Tao, de la nature binaire. Il prend conscience que ce qu’il EST se manifeste par l’intermédiaire du Deux, l’opposition. Il comprend que son mental et son corps ne sont que les deux véhicules de quelque chose de plus profond : l’Âme.



En s’affranchissant de sa nature hormonale, il prend la mesure de sa personnalité, son Moi. Malheureusement, ce faisant, il tombe nez-à-nez avec un ennemi tenace : son propre ego. Cette composante qui lui fut essentielle en tant qu’enfant afin qu’il prenne conscience de sa propre individualité (ce qui lui permet de se séparer de sa mère entre autres), génère aussi le sentiment de séparation du Tout (principe Unique) : générant la peur de la mort et l’angoisse de l’abandon chez l’être humain.
Cet ego qui s’aime lui-même et qui pense tout le temps à lui afin de se mettre en valeur (mettre en scène) peut être dissolu par les sentiments désintéressés et altruistes : l’étiquette devient un outil d’évolution et non plus simplement une possibilité de comportement social.
L’ego ne supporte pas le silence intérieur et entretient un dialogue constant. C’est lui qui génère le combat intérieur incessant de l’ange et du démon.
L’ego habite la moitié de l’Homme : sa personnalité. Celle-ci (Yin) s’oppose à l’Âme (Yang) sans même en être consciente et perçoit le monde au travers d’un voile d’illusions.
Le Budo n’est pas une religion[2] mais s’y apparente dans le sens où il cherche à relier le moi au Soi ; l’homme à son essence divine, la personnalité à l’âme.
Le but ultime est que la personnalité serve de véhicule d’expression de l’Âme : le vrai sens du service est celui-là. Le vrai sacrifice représente la renonciation volontaire aux plaisirs charnels afin de privilégier l’avènement du spirituel.



                                                                                     Jean-Christian Balmat



Depuis 1991, nous vous proposons :

·       Stages intensifs
·       Semaines intensives
·       Camp d’été




[1] Article extrait du livre « L’Essence du Ninpo Nin-Jutsu ou le Principe d’Invisibilité », en cours de parution.
[2] L’étymologie du terme religion est le terme latin « religare » qui signifie « relier ».