mardi 20 novembre 2012

Nin-Jutsu: L'autosuggestion, auto-motivation*


« Ne pense à rien de négatif pour toi-même, car cela finira par t’arriver! »

L'autosuggestion est un acte impliquant un mouvement conscient de la qualité de perception de :
1.      notre personne, isolément.
2.      notre personne, dans les différents contextes sociaux dans lesquelles nous vivons.
3.      du monde extérieur, de l'atome au système solaire.

Sans que nous le sachions, nous avons une opinion sur tout et tout le temps, qui est :
·         positive
ou
·         négative

L'accumulation de ces interprétations nourrit le subconscient. Les interprétations sont le résultat de l'expérience que nous avons, de tous les contacts que nous établissons intérieurement et extérieurement. Grossièrement, l'être humain a besoin, lorsqu'il fait quelque chose de nouveau ou rencontre l'inconnu, d'associer cela à une notion acquise antérieurement et intérieurement. L’Humain évite scrupuleusement ce qui peut lui faire mal, le blesser, le détruire ou même le tuer. Ceci est bon lorsqu'il y a un danger réel et objectif. Par contre, lorsque notre subjectivité nous falsifie ce processus associatif ou que le stimulus en provenance de l'extérieure est corrompu, nous pouvons avoir une attitude de rejet envers ledit sujet, rendant impossible tout le processus d'expérience.
L'autosuggestion nous permet de « pré-voir », imaginer avant qu'elle ne se passe une situation que nous prévoyons de vivre de façon positive et constructive.
Sachant que le hasard n'est pour rien dans notre vie, il est logique et économique en terme d'énergie, de tendre, via l'autosuggestion, à :
·         accepter pleinement ce qui nous arrive. Impérativement sortir de la résistance, de l'intolérance face à la situation ou la relation que nous vivons. Tout au contraire, nous astreindre à comprendre en restant positif. Ce n'est pas plus facile, mais cela nous permet de vivre le pire au mieux. L'Histoire nous montre que l'Humain, quand il se laisse aller, se retrouve genoux à terre. Nos héros ont leurs histoires qui souvent ont comme point de départ une situation désespérée. Mon avis est qu'au fur et à mesure de nos incarnations, nous accumulons du pouvoir, de plus en plus de pouvoir, afin de manifester nos idées dans le monde de la matière. Plus nous avançons, plus nous pouvons fidèlement reproduire matériellement, le projet élaboré dans le monde mental.
·         décider de vivre positivement dans le présent et le futur, une situation durant laquelle, dans le passé, nous avions une mauvaise (négative) perception de notre personne, des autres, du contexte de vie ou encore d'un sujet de réflexion. Changer en pleine connaissance de cause afin d'améliorer notre destin et pouvoir ainsi agir dans notre vie.
·         s'ouvrir à de nouveaux champs (domaines) d'expériences de vie. N'oublions pas l'exemple du caméléon qui mimétise son environnement. Pour s'adapter, il faut se confronter à ce qui nous stimule à changer. Savoir s'auto-motiver positivement afin de vaincre nos peurs primaires et aller rencontrer dans la paix celui qui durant notre période d'ignorance aurait pu être notre ennemi.

Les problèmes sont des opportunités d’avancer pour autant que nous pensions positivement
mais les opportunités deviennent rapidement des problèmes si nous ne savons pas les saisir.



                                                                                     Jean-Christian Balmat


Depuis 1991 nous vous proposons:

·       cours hebdomadaires
·       Stages Intensifs
·       Semaines Intensives
·       Camp d'été
·       Formation Modulaire
·       Cours Ueshi-Daeshi



Article extrait du livre « L’Essence du « Ninpo Nin-Jutsu ou le Principe d’invisibilité » de Jean-Christian Balmat.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire