mercredi 10 avril 2013

Nin-Jutsu: Le Kuji no in


 (extrait de l'article "Pratiques secrètes et spirituelles")

Le Kuji no in est un exercice composé d’une série de neuf Mudras qui a pour but d’assurer la protection à celui qui le pratique. Il est extrêmement efficace dans le cadre d’une pratique méditative car il crée un champ qui protège le méditant, sans pour autant améliorer ce qu’il est…
Comme nous l’avons vu plus haut ces neuf Mudras s’accompagnent de neuf Mantras correspondant, invoquant neuf divinités du panthéon bouddhiste.

Shi daï-tenno


Quatre Mudras sont correspondent au Shi daï-tenno ou Shi Tennō (litt. « Quatre Rois Célestes »). Ils sont les Quatre Souverains Célestes qui correspondent aux quatre orients. Ils sont les Grands Seigneurs du Karma, qui selon les mérites ou démérites, influent sur la destiné des individus, des nations et de l’humanité. L’homme récolte par leur entremise ce qu’il a semé en pensé, en parole et en action.

L’iconographie japonaise les représente souvent menaçant et piétinant un démon.
1.      Le Mudra Rin correspond à Tammon-Ten-no-Jin ou Bishamon-ten (sanskrit Vaisrana). Signification : « celui qui entend chaque chose ». Il est représenté avec une lance ou un trident avec oriflamme et une pagode. Son corps est vert et sa saison est l’hiver, son élément la terre et son point cardinal le Nord.



Bishamon Ten. Image : www.bouddhisme.wikibis.com


2.      Le Mudra To correspond à Jikoru-Ten-no-Jin (sanskrit Dhritarashtra). Signification : « Le roi de l'Est, le Gardien de la Nation. Gardien du Royaume. ». Il est représenté avec un sabre et un trident. Son corps est blanc et sa maison est le printemps, son élément l’air et son point cardinal l’Est.

Jikoru-Ten-no-Jin. Image : Flickr.com


3.      Le Mudra Retsu (prononcer Iètssou) correspond à Komoku-Ten-ni-Jin (sanskrit Virupaksha). Signification : « Celui qui voit tout ». Il est représenté avec un rouleau d'écriture et un bâton Son corps est rouge et sa maison est l’automne, son élément le feu et son points cardinal l’Ouest.

Komoku tenno Jin. Image : m-arts.yatta.jin.or.jp


4.      Le Mudra Zen correspond à Zocho Ten-no-Jin (sanskrit Virudhaka). Signification : « « Il qui agrandit » ou le « patron de la croissance » ». Il est représenté avec un sabre ou une lance. Son corps est bleu et sa saison l’été, son élément l’eau et son point cardinal le Sud.

Zocho ten. Image : art-and-archaeology.com

Ces quatre Mudras nous harmonisent avec les bons aspects des Quatre Régents (Quatre Forces)


Myo-o


Les cinq Divinités sont appelés Myo-o (Godai Myo-o) ou Vidyadhara (mot sanskrit signifiant porteur de connaissance). Ces cinq divinités sont irritées car sans leur puissance de volonté dans la recherche d’illumination, nul ne peut pénétrer dans le saint des saints. Il ne faut pas seulement développer les vertus mais bien détruire les obstacles majeurs comme la sensualité, l’inertie ou le mensonge. Les Vidyadhara détenteurs d’une connaissance (vidya) nous confèrent protection, purification et libération par l’entremise de la pratique de techniques appropriés. Ils nous permettent par une pratique sérieuse et continue de nous débarrasser des mauvaises influences (ou mauvaises pensées) que sont les désirs, les passions, l’attachement et l’ignorance
Ils nous permettent d’être victorieux sur les trois poisons décrits par le Bouddhisme :
  • Avidité ou Soif
  • Colère ou Aversion,
  • Ignorance ou Indifférence
Trois poisons auxquels on ajoute parfois la jalousie et l'orgueil.

1.      Gundari yasha Myo-o Jin (sanskrit Kundali) correspond au Mudra Djin. Trois visages; huit bras. L'ennemi de démons

Gundari yasha Myo-o. Image : onmarkproductions.com


2.      Kozanze yasha Myo-o Jin (sanskrit Trailokyavijaya) correspond au Mudra Pyo. Littéralement « celui qui subjugue les trois mondes »

Kozanze yasha Myo-o Jin. Image : www.art-and-archaeology.com


3.      Daï Itoku yasha Myo-o Jin (sanskrit Yasmantaka) correspond au Mudra Zaï. Six visages; six jambes; six bras en tenant des armes différentes; en montant une vache blanche (la vache est le symbole d'éclaircissement); a le pouvoir de réprimer le mal et créer la bonté; aussi les luttes font mal et les poisons.

Daitoku yasha Myo-o. Image : onmarkproductions.com


4.      Kongo yasha Myo-o Jin (sanskrit Vajrayaksha) correspond au Mudra Sha. Trois visages furieux; six bras (ou une tête et quatre bras); destructeur des désirs humains ; symbolise la force


Kongo yasha Myo-o. Image : institutjapon.canalblog.com



Lorsque le pratiquant allie :
1.      La récitation du Mantra
2.      L’exécution du Mudra
3.      La visualisation de la déité ou de ses attributs
…Il bénéficiera, par le mystère de l‘identification, de purifier son mental et d’intégrer à sa propre conscience les qualités invoqués. Ces qualités sont matérialisées par les Myo-o, et sont semblables aux quatre éléments[1] constituant notre nature humaine. Ces éléments constitutifs, auxquels correspondent quatre plans de conscience, lorsqu’ils sont dominés par le travail spirituel, permettent d’accéder à celui qui représentent la quintessence au centre : Fudo Myo-o (sanskrit Acalanatha), l’émanation active du Bouddha suprême : Mahâvairochana Bouddha représenté par le Mudra Kaï. Fudo Myo-o convertit la colère en salut ; a le visage furieux, lançant un regard furieux, car il cherche à faire peur aux gens afin qu’ils acceptent les enseignements de Dainichi Bouddha ; il porte « kurikara » ou l'épée qui soumet le démon dans l'étudiant (représentant le bon sens coupant par l'ignorance); tient la corde dans la main gauche (pour attraper et attacher les démons); souvent a le troisième œil dans le front (symbolisant la clairvoyance) ; souvent placé ou étant debout sur la roche (symbolisant la stabilité dans sa foi). Il est entouré du feu purificateur des passions et désirs humains


Fudo Myo-o. Image : Fudo Myo-o



Dainichi Nyorai. Image : community.livejournal.com



Au centre Fudo-Myo-o, Kongo yasha Myo-o en haut à droite, Daï Itoku yasha Myu-o à gauche, Kozanze yasha Myo-o est en bas à droite et Gundali yasha Myo-o à gauche. Image : « Budo, l’esprit des arts martiaux » de Michel Coquet. Guy Trédaniel Editeur. ISBN 2-84445-414-3



1er Mudra : Rin


Mantra :             On bai shira man ta ya sowaka
Symbolisme :     La Foudre (Dokko) ; la Force
Kannen :            Bishamon ten







2ème Mudra Pyo


Mantra :             On I Sha na ya in tara ya sowaka
Symbolisme :     Le Grand Diamant (Daikongo) ; l'Energie
Kannen :            Kozanze yasha Myo-o Jin




3ème Mudra To


Mantra :             On je re tara shi i tara ji ba ra ta no-o sowak
Symbolisme :     Le Lion Extérieur (Gai-jishi) ; l'Harmonie
Kannen :            Jikoru-Ten-no-Jin



4ème Mudra : Sha


Mantra :             On haya bai shira man to ya sowaka
Symbolisme :     Le Lion Intérieur (Nai-jishi) ; le Protection
Kannen :            Kongo yasha Myo-o Jin



5ème Mudra : Kaï


Mantra :             On no-o maku sans man da basara dan kan
Symbolisme :     Le Lien Extérieur (Gaibaku) ; l'Intuition
Kannen :            Fudo Myo-o


6ème Mudra : Djin


Mantra :             On a ga na ya in maya sowaka
Symbolisme :     Le Lien intérieur (Naibaku) ; l'Attention
Kannen :            Gundari yasha Myo-o Jin




7ème Mudra : Retsu


Mantra :             On hi ro taki Sha no ga ji ba ta i sowaka
Symbolisme :     Le Poing de la Sagesse (Chiken) ; la Dimension
Kannen :            Komoku-Ten-ni-Jin


8ème Mudra : Zaï


Mantra :             On chiri chi i bar o taya sowaka
Symbolisme :     Le Soleil (Nichirin) ; la Création
Kannen :            Daï Itoku yasha Myo-o




9ème Mudra : Zen


Mantra :             On a raba Sha no-o sowaka
Symbolisme :     La Formule Cachée (Ongyo) ; l'Absolu
Kannen :            Zocho Ten-no-Jin




Depuis 1991 nous vous proposons:

·       cours hebdomadaires
·       Stages Intensifs
·       Semaines Intensives
·       Camp d'été
·       Formation Modulaire
·       Cours Ueshi-Daeshi


[1] Quatre Eléments qui correspondent évidement aux quatre corps inférieurs : physique, éthérique, astral, mental.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire